Marsatac round 1 : Tricky, Black Angels, Fauve et compagnie.

C’est dans la pénombre que les artistes programmés se sont produits jeudi soir au Silo à l’occasion du festival Marsatac. Dans une ambiance fiévreuse à souhait, le roi du trip-hop Tricky a conquis la scène, accompagné de la chanteuse Francesca Belmont et de sa bande de musicien. Une performance en demi-teinte qui déclenchera tout de même quelques pogo.

Après avoir entraperçu Nevchehirlian, l’impatience monte avant l’entrée sur scène des Black Angels. Couleurs criardes, image psychédéliques, pied au plancher, guitares saturés, le groupe texan n’a pas lésiné sur les moyens pour faire planer la foule aux rythmes lancinants de leur dernier album ‘Indigo Meadow‘. Avec leurs refrains envoûtants, pas besoin de prendre de LSD : une heure en compagnie des rockeurs c’est l’équivalent d’un trip sous acide.

Quelques effluves de bières plus tard, Fauve rentre sur scène et dégaine un fond blanc sur lequel se trouve leur sigle emblématique ≠ couleur rouge sang. De Saint-Anne à Kané, en passant par Blizzard et Nuits Fauves, le groupe balance ces chansons dans une ambiance beaucoup plus électrique, beaucoup plus rythmique que la version enregistrée ; le tout accompagné d’extraits vidéos issus de ‘Retour vers le futur’ ou encore de Taxi Girl. Le public, venu en masse, n’hésite pas à reprendre à tue-tête les refrains : Fauve, formidable exécutoire de notre génération ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s